top of page

Liberia: le Président lance un appel à l'urgence sanitaire pour lutter contre l'épidémie de la KUSH


Liberia's president-elect Joseph Boakai attends his swearing-in ceremony in Monrovia on January 22, 2024.
Crédit photo : © Carielle Doe, Reuters

Le président du Liberia, S.E. Joseph Nyuma Boakai, a pris une décision cruciale en lançant un appel d'urgence en matière de santé publique pour lutter contre l'épidémie de la KUSH, qui ne cesse de se propager dans le pays. 


Ces derniers mois, la consommation de la KUSH - une substance enroulée et fumée comme de la cigarette - a connu une croissance inquiétante, en particulier chez les jeunes du Liberia, de la Sierra Leone et de la Guinée. La KUSH est rapidement devenue la substance la plus répandue dans la région. 


Bien que l'étendue du problème reste incertaine, il existe des preuves indéniables d'une augmentation sans précédent de la prolifération et de la consommation de diverses substances nocives et addictives. 


Le président Boakai s'est adressé à la nation en soulignant que l'épidémie de la KUSH

constituait une menace existentielle, compromettant les perspectives d'avenir de la jeunesse du pays. "Nous devons nous mobiliser et faire face ensemble à cette menace qui pèse sur la sécurité nationale", a-t-il déclaré. 


Compte tenu de l'urgence de la situation, le président s'est engagé à prendre des mesures immédiates en déclarant l'état d'urgence en matière de santé publique. Il a également mis en place un comité de pilotage multisectoriel composé d'agences clés afin de coordonner les efforts : 


  • Ministère de la santé - Président 

  • Ministère de la justice - coprésident  

  • Ministère de la jeunesse et des sports – Membre  

  • Ministère du Genre, de l'Enfance et de la Protection sociale – Membre  

  • Agence libérienne de lutte contre la drogue (LDEA) - Membre  

  • Ministère des finances et de la planification du développement (MFDP) - Membre 

 

Le président Boakai a également souligné l'engagement de son gouvernement à donner la priorité à la santé et à l'assainissement, en mettant l'accent sur les points suivants : 


  • Garantir la disponibilité des équipements médicaux essentiels et de la logistique dans tous les établissements de santé publique du Liberia 

  • Mettre en œuvre un suivi et une évaluation réguliers, efficaces et solides des services de santé afin d'accélérer la réduction de la mortalité maternelle et néonatale. 

  • Mettre en place des centres de diagnostic régionaux. 

  • Réglementer les établissements de soins de santé et les établissements pharmaceutiques afin qu'ils répondent aux normes internationales.  Cette approche globale témoigne du sérieux avec lequel le gouvernement libérien souhaite combattre l'épidémie de la KUSH, dans le but de préserver le bien-être de ses citoyens et d'assurer un avenir plus sain à la nation.

0 vue

Comments


bottom of page