top of page
  • Photo du rédacteurWADPN

Préparation pour l’Indice Mondial des Politiques en matière de Drogues

En novembre 2021, une nouvelle ressource importante sera lancée : l’Indice Mondial des Politiques en matière de Drogues (GDPI). Cet indice permettra de noter et de classer les pays en fonction de la conformité de leurs politiques nationales en matière de drogues avec les meilleures pratiques internationales en termes de santé, de justice pénale, d’accès aux médicaments et de développement.


Dès sa première année, le GDPI se focalise sur 30 pays sélectionnés dans le monde entier. Pour chaque pays, les données de plus de 60 indicateurs seront intégrées dans le score globale - et les partenaires de la société civile locale seront soutenus pour utiliser les résultats dans leur travail de plaidoyer.


En préparation au lancement mondial, l’IDPC et WADPN ont organisé une série d'ateliers pour leurs membres et d’autres alliés impliqués dans le plaidoyer sur la politique en matière de drogues au Ghana, au Sénégal, au Mozambique et au Kenya afin d’en savoir plus sur l’Index.

L’atelier s’est déroulé en trois parties, les deux premières étant des ateliers présentiels et la dernière, un atelier en ligne pour les partenaires de la société civile et autres alliés du Ghana et du Sénégal, ainsi que du Mozambique et du Kenya respectivement. L’atelier a permis d’expliquer le projet et la méthodologie du GDPI, de préparer les participants au lancement et d’offrir un espace de discussion et de questions.


Veuillez regarder l’atelier complet ici : https://youtu.be/HMLlwq76wjw

Le GDPI est un projet collaboratif du Consortium pour la Réduction des Risques - mené par International Drug Policy Consortium (IDPC) et Global Drug Policy Observatory de l’Université de Swansea (GDPO), et comprenant Eurasian Harm Reduction Association (EHRA), Eurasian Network of People who Use Drugs (ENPUD), European Network of People who Use Drugs (EuroNPUD), Harm Reduction International (HRI), Middle East and North Africa Harm Reduction Association (MENAHRA), West Africa Drug Policy Network (WADPN), Women and Harm Reduction International Network (WHRIN) et Youth RISE.


Ce projet est financé par Fonds de Robert Carr pour les réseaux de la société civile.

12 vues

Comentarios


bottom of page