• WADPN

Le réseau Social Watch Bénin mobilise les acteurs de la société civile et les structures impliquées


Le réseau Social Watch Bénin a réuni autour d’une table ronde ce mardi 11 aout 2015 à CODIAM les OSC et tous les acteurs impliqués dans la chaîne de lutte contre l’abus et le trafic de la drogue au Bénin. Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre d’une  démarche mondiale vise à sensibiliser et informer les acteurs de la vie publique sur l’importance de modifier la stratégie de lutte contre la drogue en tenant compte des droits de l’homme.

Promouvoir un engagement politique  pour répondre aux défis posés par la drogue dans le monde est l’une des préoccupations actuelles aussi bien des gouvernants que des acteurs non étatiques. A cet effet, les gouvernements se sont rassemblés à New York pour programmer une session extraordinaire de l’Assemblée Générale des Nations-Unies (UNGASS) en Avril 2016 en vue de débattre du futur  des politiques en matière de drogue et discuter  du problème mondial de la drogue au regard des droits humains. C’est dans ce contexte que le réseau Social Watch Bénin, après avoir marqué d’un sceau la célébration de la journée internationale de lutte contre le trafic et l’abus de la drogue le 26 juin 2015 a convié une fois encore les acteurs autour d’une table ronde afin  d’amener les autorités à prendre des mesures pour défendre les droits des  consommateurs de drogue et les protéger contre les mauvais traitements par la modification des textes législatifs et réglementaires et leur application effective mais aussi, de définir la position du Bénin par rapport à l’UNGASS en Avril 2016. Diverses communications ont été présentées par des personnalités bien averties du milieu de la drogue. Les communications ont essentiellement portés sur :

  1. Le système de contrôle de la drogue et droit de l’homme au Bénin : description, bilan et perspectives

  2. Impact socio-sanitaire de la consommation de la drogue, traitement et réinsertion des toxicomanes au Bénin.

  3. Evaluation critique sous l’angle de la sociologie-anthropologique de la gestion du phénomène de la drogue au Bénin et les perspectives d’une meilleure stratégie de lutte contre le trafic et la consommation illicite de la drogue au Bénin. Tour à tour, les communicateurs ont passé au peigne fin les différents mécanismes de lutte contre le phénomène de la drogue au Bénin et l’impact du produit sur la santé. On retient de ces communications que le phénomène prend de l’ampleur au Bénin. Au total 127 personnes impliquées dans le trafic et la consommation de la drogue ont fait l’objet d’un mandat de dépôt au parquet de Cotonou en 2014 et les conséquences découlant de la consommation de la drogue sont irréversible sur la santé.

Au terme de ces communications d’importantes recommandations ont été faites.


  1. La définition d’une politique nationale de prévention contre la drogue

  2. La mobilisation de la société civile et des médias pour la sensibilisation et l’éducation de la couche juvénile afin de réduire non seulement l’offre mais aussi la demande

  3. La dotation de l’Aéroport de Cotonou d’un scanner

  4. La dotation du laboratoire national d’un équipement moderne pour l’analyse des produits saisis

  5. Orienter la lutte vers la prévention, informer et sensibiliser sans banaliser ni dramatiser le phénomène

  6. La prise en charge socio-sanitaire et la réinsertion socio-professionnelle des toxicomanes

  7. La conception d’une stratégie d’insertion socio professionnelle de la jeunesse

L’engagement des OSC  béninoise dans l’action mondiale Soutenez! Ne punissez pas ! aura un impact positif sur la mise œuvre des activités retenues  dans le cadre du Projet de politiques antidrogue  de la société civile de l’Afrique de l’Ouest  avant le sommet de 2016 à New York. Cellule de Communication de Social Watch Benin 

1 view