• WADPN

Plaidoyer vers l'élaboration d'une Politique Nationale sur les Drogues en Guinée.


Le  Phénomène d’usage, production et trafic de drogue est devenu une préoccupation majeure pour les pays d’Afrique l’Ouest. La plupart de ces pays en voie de développement peinent à faire face de manière efficace à ce problème qui leur ait totalement nouveau. La République de Guinée n’échappe pas à cette catégorie. Le pays ne dispose d’aucune politique nationale en matière de drogue en vue de faire face aux menaces majeures sur la sécurité, le développement économique et social et la stabilité politique.

Face à cela, des organisations de la Société Civile en Guinée et des partenaires dans la sous-région se mobilisent pour appuyer  le Gouvernement à répondre de manière efficace aux problèmes que pose le phénomène de drogue dans le pays.

C’est dans ce cadre qu’un programme de plaidoyer est initié par le comité guinéen de plaidoyer sur les politiques en matière de drogue, avec  l’appui technique de l’Institut de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (WACSI) et financier de Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), en faveur de l’élaboration d’une politique nationale sur les drogues.

Le Comité a ainsi organisé ce vendredi 22 juillet 2016 un atelier d’une journée à Conakry, capitale de la Guinée. Cette rencontre a regroupé 10 acteurs Etatiques et 30 acteurs de la société civile  de la guinée.


L’objectif de cet atelier est de renforcer la participation active des acteurs de la société civile sur les questions de réforme des politiques en matière de drogues. Et aussi présenter les conclusions de la Session Extraordinaire de l’Assemblée Générale de Nations Unies (UNGASS) sur les problématiques mondiales des drogues qui a eu lieu du 19 au 21 avril dernier au siège des Nations Unies.  Cette session était axée sur la nécessité d’un engagement commun pour combattre efficacement le problème lié aux drogues dans le monde.

Selon les organisateurs, cet atelier permettra de susciter un débat au sein des acteurs impliqués dans la mise en œuvre des politiques préventives de la lutte contre la drogue en vue de l’élaboration d’une politique nationale sur les drogues fondée sur le respect des droits humains, le genre et l’approche santé publique..

Dans son discours officiel de bienvenue, Dr Alpha Abdoulaye DIALLO du Comité National et Coordinateur National du Réseau Afrique Jeune de Guinée a insisté sur le rôle que doit jouer la société civile dans le processus d’élaboration des politiques nationale en matière de drogues.

A la fin de l’atelier, les participants ont remercié les organisateurs et ont assuré de leur pleine implication dans le processus de plaidoyer en cours jusqu’à l’élaboration d’une politique nationale en matière de  drogues.

0 views