top of page

Africa Policy Week : Des politiques progressistes au service des citoyens

Du 14 au 17 août 2023, Cape Town, ville dynamique d'Afrique du Sud, a accueilli un événement important dans le calendrier politique du continent : l'Africa Policy Week. Cette rencontre a rassemblé des délégués d'organismes gouvernementaux, de la société civile, d'institutions universitaires et de communautés directement affectées, qui se sont penchés sur la question de l'intersection entre les politiques et les personnes. L'objectif principal était clair : promouvoir des politiques qui placent les intérêts des populations au premier plan. La conférence de cette année, qui avait pour thème "Les personnes avant tout", a souligné l'importance des cadres politiques centrés sur l'être humain.


Cet événement a lieu chaque année en Afrique du Sud grâce aux efforts conjoints du SANPUD, TB HIV Care et SA Drug Policy, ainsi qu'au soutien généreux d'organisations locales et internationales.


L'Africa Policy Week 2023 fut une occasion unique de présenter les perspectives de l'Afrique australe, de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique de l'Ouest. Elle a rassemblé des influenceurs et des architectes politiques de diverses sphères et des personnes résolument engagées dans le plaidoyer en faveur de politiques qui garantissent le bien-être et la sécurité des individus dans tous les domaines.

Images de la Semaine Politique Africaine 2023


Tout au long de la semaine, des experts en la matière, engagés au plus près des populations clés et des communautés vulnérables, se sont succédé pour présenter des exposés et partager leurs expériences. Malgré la diversité des contextes, un objectif commun était palpable : l'effort collectif pour transformer les paradigmes dominants. Une conviction s'est dégagée : l'Afrique devrait s'engager activement en faveur de la décriminalisation des drogues tout en consacrant des ressources substantielles à des programmes et des services solides de réduction des risques. Ce changement est souligné par des preuves concrètes illustrant le fait que les mesures punitives et la criminalisation sont plus coûteuses et ont un impact sociétal plus important que l'alternative qu'est la réduction des risques.


La promotion de la décriminalisation non seulement amplifie l'efficacité de la réduction des risques, mais améliore aussi considérablement la vie quotidienne des consommateurs de drogues. Cette corrélation prend tout son sens lorsque l'on considère les expériences de diverses communautés, notamment les travailleurs du sexe et les LGBTQ. L'appel à la décriminalisation devient encore plus urgent dans de tels contextes.


L'Africa Policy Week a permis aux organisations régionales, locales et mondiales d'unir leurs efforts pour relever les défis urgents auxquels sont confrontées les communautés marginalisées. Des consommateurs de drogue aux travailleurs du sexe en passant par la communauté LGBTQ, l'événement a mis en évidence la nécessité de trouver des solutions inclusives et durables.


Son Excellence Kgalema Motlanthe, ancien président de l'Afrique du Sud et membre estimé de la Commission globale de politique en matière de drogues, a marqué un point d'orgue lors de son discours. Dans un discours marquant, M. Motlanthe s'est interrogé sur la position de l'Organisation mondiale de la santé concernant la réforme de la politique en matière de drogues. La question qu'il a posée, qui incite à la réflexion, a permis de saisir l'essence du problème : "Si l'accès à des informations vitales est un soin palliatif essentiel et déterminant pour les populations mondiales les plus vulnérables, pourquoi l'Organisation mondiale de la santé s'est-elle rétractée en 2011, alors qu'elle avait pour objectif d'apporter de la stabilité aux politiques nationales en matière de substances contrôlées ?


Par ailleurs, le symposium a donné lieu à des appels passionnés en faveur d'une approche globale et empathique qui place le bien-être et les droits fondamentaux des communautés concernées au premier plan. Cette approche est particulièrement pertinente pour les communautés nécessitant la décriminalisation et l'adoption thérapeutique de méthodologies de réduction des risques.


L'Africa Policy Week 2023 constitue un tournant dans la volonté collective d'accorder la priorité aux personnes dans les récits politiques. Tandis que les discussions se sont déroulées dans les limites de la ville, les effets induits sont destinés à se propager bien au-delà, jetant un nouvel éclairage sur la corrélation entre les politiques et les vies humaines.

Images de la Semaine Politique Africaine 2023

5 vues
bottom of page