top of page
  • Photo du rédacteurWADPN

Message au président élu de la Sierra Leone, S.E. Julius Maada Bio

Un message du Réseau ouest-africain des politiques en matière de drogues au président élu de la République de Sierra Leone, S.E. Julius Maada Bio, au sujet de la tendance actuelle des activités illicites liées à la drogue et de son impact préjudiciable sur les citoyens de Sierra Leone.

DÉCLARATION COMPLÈTE :

Votre Excellence le Brigadier (retraité) Dr Julius Maada Bio, le Réseau ouest-africain des politiques en matière de drogues (WADPN), tient à vous féliciter pour votre réélection en tant que Président de la République de Sierra Leone.


Nous saluons également les succès remarquables de votre précédent mandat, en particulier dans les domaines de la réforme législative et institutionnelle. Il paraît évident que ceux-ci ont fortement contribué à votre réélection, vous offrant ainsi une occasion unique de les développer et de faire en sorte qu'ils perdurent au-delà de votre mandat présidentiel.


Cependant, le Réseau ouest-africain des politiques en matière de drogues (WADPN) observe avec une profonde inquiétude la prolifération et la hausse de la consommation de drogues illicites en Sierra Leone, en particulier au sein de la jeunesse qui est censée être la principale bénéficiaire de votre programme phare - le programme de développement du capital humain.


Votre Excellence, compte tenu de la tendance actuelle, ce phénomène de prolifération et de consommation accrue de drogues illicites risque de compromettre l'essence même du programme de développement du capital humain s'il n'est pas immédiatement pris en compte.


Nous ne pouvons pas continuer à fermer les yeux sur cette réalité qui assaille notre nation. Il nous faut garder à l'esprit que les éléments fondamentaux de la gouvernance démocratique sont menacés partout où le commerce des drogues illicites prospère.

Votre Excellence, afin de poursuivre votre programme de développement du capital humain, il est capital que la révision de la stratégie actuelle de contrôle des drogues soit un point majeur de votre programme de développement pour les cinq prochaines années.

Comme l'a dit feu Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies, " les drogues ont détruit beaucoup de vies, mais les mauvaises décisions politiques en ont détruites encore davantage ".


Votre Excellence, à ce propos, nous souhaitons respectueusement évoquer votre discours inaugural du parlement de l'État le 10 mai 2018, dans lequel vous vous êtes engagé à " réviser les lois contre le trafic de stupéfiants en vue de respecter les obligations nationales et internationales. "


Tout en reconnaissant que certains progrès ont été réalisés à ce jour dans cette direction, force est de constater que le problème doit être traité de manière plus approfondie. L'accès facile aux drogues illicites reste une préoccupation nationale. Il est dès lors évident qu'une approche plus dynamique et basée sur des preuves est nécessaire au développement d'une solution viable à ce problème, ce à quoi le Réseau ouest-africain des politiques en matière de drogues se réjouit d'apporter son expertise.


Votre Excellence, nous vous souhaitons un deuxième mandat couronné de succès et nous comptons sur votre intervention rapide face au problème de la drogue en Sierra Leone.

Que Dieu vous bénisse et que Dieu bénisse la Sierra Leone.

Prince Bull-Luseni

Directeur exécutif

Réseau Ouest Africain des Politiques en Matière de Drogues (WADPN)

13 vues

Comments


bottom of page